dimanche 21 octobre 2012

Les Lisières

DSC_0048

Après le billet de la Gre mais dernières résistances ont craquées! pas attendue raisonnablement la sortie en poche! J'ai suivie les lisières avec délectation!

Malgré l'épaisseur, un livre qui se lit tout seul. L'écriture d'Olivier Adam est terriblement fluide, sa narration évidente. Je n'ai pas trouvé ce livre déprimant et noir comme je l'ai souvent vu chroniqué. Je l'ai trouvé accessible, réaliste et attachant. Le personnage de Paul Steiner (doublure de l'auteur) se débat dans sa vie comme il peut, se questionne sur notre monde actuel avec son bagage personnel, son vécu, son héritage. Mis à la porte par sa femme, séparé de ses enfants, il est contraint de retourner sur les lieux de son enfance pour soutenir son père (sa mère, malade, est hospitalisée). Acculé dans cette situation qu'il réfute et au fil de rencontres successives avec d'anciens camarades, il cherche sa place au sein de notre petite planète. Je me suis sentie très proche de ce regard sans concession, entier, excessif. Olivier Adam parle vrai et touche souvent juste même si cela fait mal. Son discours n'est pas noir, il est lucide, c'est notre manière d'habiter le monde qui est angoissante.

Absolument ravie de cette lecture.

"Les Lisières" - Olivier ADAM - Flammarion - 2012

Posté par benpoki à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Les Lisières

Nouveau commentaire